Pourquoi Choisir le Portage Salarial Plutôt que l’Auto-entreprise ?

Femme travail sur son business

Se lancer seul en tant qu’indépendant donne envie à de nombreuses personnes, mais ce n’est pas toujours facile. Le statut d’autoentrepreneur laisse beaucoup de libertés, mais à quel prix ? Tandis que le portage salarial à de nombreux avantages et offre une certaine sécurité.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial consiste à être indépendant tout en ayant les avantages d’un salarié. Vous réaliserez des missions dans un domaine que vous connaissez pour une entreprise de portage, qui gérera tout le côté administratif.

Cette société vous fera un contrat de salarié porté et vous versera un salaire mensuel. En contrepartie, ils prendront un pourcentage de votre salaire en fonction de votre chiffre d’affaires. Parmi les autres avantages du portage salarial plus détaillé, vous pouvez compter les suivants :

  • Vous bénéficiez d’une bonne protection sociale
  • Vous bénéficiez de l’assurance chômage
  • Aucune gestion administrative
  • La sécurité d’un statut de salarié tout en ayant la liberté d’un entrepreneur
  • Vous êtes entouré d’une communauté qui vous soutient

Qui peut faire du portage salarial ?

Le portage salarial est accessible à tous, les freelances en autoentrepreneur, des créateurs de start-up qui ne veulent pas prendre de risque, mais aussi des dirigeants d’entreprises ou des retraités.

Tous les domaines sont concernés par ce type d’activité, l’immobilier, la communication, le marketing, les ingénieurs, l’informatique et de nombreuses autres. Il n’y a pas de limite tant que des missions sont proposées et que vous en avez les capacités.

Quelle réelle différence avec une auto-entreprise ?

Lorsque l’on est en portage salarial, c’est une relation tripartite qui se met en place, entre une société de portage, un salarié porté et une entreprise cliente. Tandis qu’en tant qu’auto-entrepreneur, il n’y a que deux parties le client et l’entrepreneur.

Parmi les autres différences, vous pouvez compter la soumission à la TVA, ce n’est pas le cas en autoentreprise, un salaire incomplet avec une part remise à la société de portage. Mais dans les deux cas il y a une grande indépendance, car la société de portage n’a aucun regard sur l’activité en elle-même, il n’y a pas de liens de subordination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.